L'acoustique dans les bureaux

Dans la plupart des bureaux, les niveaux sonores se trouvent dans la gamme des 45 - 60 dB, c’est à dire au dessous du registre pouvant endommager l’ouie. Mais, même à faible intensité, les sons indésirables peuvent augmenter les niveaux de stress de chacun d’entre nous et réduire la communication et la concentration, ce qui crée des risques pour la santé et la sécurité. Dans tout espace de travail où la concentration est nécessaire, la parole et les bruits émis par les autres constitue une gêne. Il est donc conseillé de procéder à une analyse préalable qui permet de définir une stratégie une stratégie.

Chaque espace a ses propres exigences et requiert des performances acoustiques spécifiques en fonction de la nature du bruit à traiter et de l’isolation sonore que l’on souhaite atteindre.

Le bruit est une association de différents sons pouvant être agréable ou gênants, voire nuisible pour la santé.

Le son est la perception par l’oreille humaine d’une énergie ; il est mesuré par son niveau de pression sonore, exprimé en décibels.

 

l'acoustique dans les bureaux
  • L’absorption acoustique ne concerne que l’intérieur d’un espace et non le rapport avec l’extérieur. Elle désigne le comportement d’un matériau face à l’énergie sonore. Lorsqu’une onde vient le frapper, elle est partiellement absorbée, réfléchie et transmissible.

    On mesure la part d’énergie absorbée par rapport à l’énergie émise grâce à l’indice pondéré aw, indice officiel européen. (si aw = 0, le matériau est totalement réfléchissant, si aw = 1, il est totalement absorbant)
    Ces espaces qui ne contiennent pas suffisamment de matériaux absorbants sont dits réverbérants. La réverbération est provoquée par la réflexion des sons contre les parois et les objets. La durée du temps de réverbération est le temps qu’il faille à un bruit, après son émission, pour diminuer de 60 dB.
    Pour un confort idéal, un bureau nécessite, quel que soit son volume, une durée du temps de réverbération courte (£ 0,55 secondes).
  • L’isolation acoustique est la résultante des moyens déployés pour maîtriser la transmission sonore entre deux espaces. Cette isolation dépend des propriétés des matériaux, des techniques utilisées, de la qualité architecturale du bâtiment. L’isolement acoustique d’une construction représente la valeur de l’isolation entre des espaces (intérieur, ou extérieur/intérieur). Il est exprimé en dB et tient compte des transmissions directes et indirectes. L’indice d’affaiblissement acoustique R, également exprimé en dB, mesure la qualité acoustique d’un élément de construction seul (façade, paroi…).

  • 30 dB (A) Inefficace : parole parfaitement perceptible et compréhensible
    35 dB (A) Faible : parole perceptible mais non compréhensible
    40 dB (A) Assez Bon :perception vague de la parole
    45 dB (A) Bon : Le bureau est bien isolé

     
     
    D’une manière générale, il faut savoir que les équipements bruyants doivent être groupés ensemble dans un endroit éloigné des postes de travail, ou dans un local à part de préférence.
    Pour les bureaux cloisonnés, il faut à la fois atténuer les bruits provenant des proches et offrir l'absorption acoustique qu'exige un bureau individuel.
    Dans les bureaux paysagers, il s'agit de transformer les bruits (sonnerie de téléphone, conversation…etc.) en un fond sonore indistinct.
    Dans les salles de réunions, il faut garantir une bonne intelligibilité de parole sans pour autant conduire à une sensation de salle " sourde ".
     
    Lors d’un aménagement ou d’un réaménagement de bureaux, il faut penser à l’implantation des postes de travail. On peut optimiser leur fonction en tenant compte de l’éclairage, de la ventilation et de la circulation de l’air. Mais en amont avez-vous pensé au revêtement mural, à celui du plafond et des sols qui peuvent être un véritable allié de lutte contre les bruits ? Aujourd’hui les murs aussi bien que les plafonds peuvent bénéficier d’un fini avec un matériau absorbant les bruits, et les revêtements de sol, mous, sont aussi des réducteurs de bruits.